Pour la protection de votre patrimoine immobilier et pour votre protection personnelle, la souscription d’une assurance habitation est impérative. Le contrat d’assurance multirisque habitation vous protège si vous êtes victime ou responsable d’un sinistre.

L’assurance habitation permet de protéger vos biens qui peuvent être endommagés en cas de sinistre (incendie, vol, catastrophe naturelle…).

Le contrat d’assurance habitation couvre non seulement le bâtiment assuré, mais aussi le mobilier qu’il contient (les meubles et les objets ou appareils ménagers par exemple) ainsi que les aménagements extérieurs et dépendances.

Les obligations

Le locataire

Il doit obligatoirement contracter une assurance habitation.
Il devra présenter à son propriétaire son attestation d’assurance pour le logement qu’il loue.
Vous devez obligatoirement avoir souscrit le contrat avant de prendre possession des lieux loués, il est par ailleurs systématiquement demandé par les agences immobilières.
Quant au propriétaire, il est ainsi certain d’être indemnisé en cas de dommage causé sur le logement et le locataire est couvert pour tout dommage causé par ses propres actes ou par les dégâts que son habitation peut entraîner sur le voisinage (par exemple un dégâts des eaux qui pourrait endommager le plafond du voisin du dessous…).

Le propriétaire

Le propriétaire n’est en revanche pas tenu de souscrire une assurance pour l’habitation qu’il donne en location.
La souscription d’une assurance garantie responsabilité civile est toutefois vivement conseillée pour la couverture des dommages causés aux tiers.

Parce que les risques sont multiples, les compagnies d’assurance ont regroupé plusieurs garanties en un seul contrat : c’est l’assurance multirisque habitation.

L’assurance multirisque habitation

Les garanties

Contrat assurance assurance multirisques habitationL’assurance multirisque habitation couvre en général :

  • la garantie incendie,
  • dégâts des eaux ou inondation pour tout ce qui résulte de fuites ou d’infiltrations,
  • la garantie vol en cas de cambriolage (Attention cependant, l’assurance pourrait ne pas vous rembourser en cas de négligence ou de non-respect des mesures de sécurité mentionnées dans le contrat),
  • explosion,
  • bris de glace,
  • les dégâts causés par la foudre,
  • tempête, neige, grêle,
  • dégâts causés par le gel,
  • catastrophes naturelles…
  • Et les dommages causés à un tiers.

À cela peut s’ajouter la garantie dénommée « responsabilité civile du chef de famille » qui vous couvre (vous l’assuré et votre conjoint, enfants) contre tous les dommages quotidiens causés à autrui et dont vous pourriez être responsable.

Certaines compagnies d’assurance proposent aussi la couverture scolaire pour vos enfants dans le cadre de leurs activités scolaires et extrascolaires. Il vous est alors inutile de souscrire une assurance spécifique auprès de l’établissement scolaire de vos enfants.

Le contrat d’assurance habitation peut également comporter des garanties optionnelles ou extensions de garantie dont voici une liste non exhaustive :

  • Le remboursement à la valeur à neuf de vos équipements électroménagers, multimédias ou informatiques en cas de vol ou destruction suite à sinistre. La durée d’applicabilité de cette option varie selon les compagnies d’assurance (par ex. pendant 5 ans…).
  • L’assistance téléphonique en cas de sinistre.
  • L’indemnisation en cas de perte du contenu de votre congélateur…
  • L’assurance de vos aménagements extérieurs, des arbres sur votre terrain, de votre piscine.
  • Le remboursement des mensualités de votre prêt immobilier si votre logement est devenu inhabitable suite à un sinistre.
  • Une assurance spécifique si vous êtes assistante maternelle.

La souscription de ces différentes options sera fonction de vos besoins et de votre situation.

Les conditions de remboursement varient, elles aussi, selon les compagnies d’assurance.

Combien coute une assurance multirisque habitation ?

Le tarif de votre assurance multirisque habitation dépendra de plusieurs facteurs : le nombre de membres de votre famille, la valeur totale des biens assurés, la taille et le nombre de pièces de votre logement et la zone géographique.

Et bien sûr la compagnie d’assurance que vous choisirez. En règle générale, les mutualistes sont moins chères, mais il est souvent possible de négocier avec les courtiers qui représentent les grandes compagnies d’assurance. Le tarif variera également en fonction du montant de la franchise et des différentes garanties accessoires souscrites.

 

 

Tags:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.