Inondations, dégât des eaux – garantissez vous

Ville inondation

Vous venez d’être victime d’un dégât des eaux dans votre maison, suite à une fuite ou à une inondation. Après l’incendie, les dégâts des eaux comptent parmi les sinistres les plus lourds pouvant toucher une habitation. Les statistiques des assureurs le disent : Avec plus d’un million de déclarations par an, le dégât des eaux est le sinistre le plus fréquent chez un particulier.

Trouver la provenance du dégât des eaux

Un plafond dégradé par un dégât des eauxIl faut dans un premier temps déterminer l’origine de la fuite. En effet il faut vérifier que l’eau ne vient pas de votre propre installation ou d’un voisin responsable. Le plus compliqué est non pas de constater le dégât en soi, mais surtout de trouver cette fuite rapidement. Réparer celle-ci au plus vite pour éviter une situation qui pourrait devenir problématique au niveau du mobilier, du bâtiment voire des installations électriques. Ou pire causer une insalubrité future du fait de la stagnation d’eau dans les murs.

Les points souvent constatés par les assureurs sont :

  • des défectuosités dans la plomberie,
  • la présence de remontées d’eau du sol du fait d’un soucis d’isolation de la maison,
  • des appareils mal branchés tels que la machine à laver le linge ou le lave vaisselle qui sont un classique du genre.

Souvent, les ennuis surviennent après des années d’utilisation. Les tuyaux d’arrivée ou d’évacuation en caoutchouc de la machine peuvent se craqueler et laisser passer des micro fuite. Avec avec le temps elles peuvent causer des dégâts particulièrement dommageables.

Le moyen le plus simple de les éviter est de prendre l’habitude de changer régulièrement les tuyaux flexibles et de faire également un contrôle visuel ou en passant sa main sur les tuyaux après l’utilisation de la machine. Ces simples précautions peuvent éviter des conséquences désastreuses et sont du bon sens en terme de garantie. Cela permet également de ne pas se retrouver avec des pertes financières liées à l’eau qui sortirait de ses conduits.

Un autre matériel auquel on ne pense pas forcément est le chauffe eau. Les installateurs en font d’ailleurs le constat et indiquent à leurs clients d’en changer tous les dix ans pour une sécurité optimale.

Les conséquences des pluies intenses ou du dégel

Dans les contrats de base, la garantie ne couvre pas les pluies intenses et le dégel ou les refoulements d’égouts en terme de dégâts sur votre lieu d’habitation. Afin de vous protéger contre ces risque, il vous est vivement conseillé de souscrire des protections supplémentaires auprès de votre assureur afin que la prise en charge soit optimale.

Rappelez-vous qu’un dégât d’eau est couvert quand il s’agit d’un événement fortuit, soudain et accidentel du fait d’une canalisation qui éclate soudainement en raison du gel ou de poussées de parois contre ce tuyau. Par contre un événement qui se répète telle que la fuite d’un robinet n’est généralement pas couvert. Dans ce type de situation, l’assureur va pouvoir vous conseiller sur toutes les astuces liées au dégât des eaux. D’ailleurs dans le cas d’un sinistre constaté, se mettre en relation immédiate avec son assureur est conseillé pour traiter le constat. Voir plus d’informations sur le site de l’inc.

Et en cas d’inondation ?

appartement inondationAvec les changements climatiques drastiques d’aujourd’hui, savoir comment éviter les dommages causés par les inondations peut s’avérer être à la fois un moyen de sauver des biens et des vies, même si vous ne vivez pas dans une zone exposée aux inondations.

Pour éviter les dommages causés par les inondations, il faut d’abord connaître les faits. Renseignez-vous pour savoir si votre maison est située dans une zone inondable. Ceci indiquera les endroits où des inondations peuvent se produire. À partir de là, vous pouvez déterminer l’étendue de la protection contre les inondations que vous devez mettre en place pour votre maison.

Placez vos objets de valeur dans un endroit sûr et étanche. Vos objets de valeur ne sont pas seulement de l’argent ou des bijoux, mais surtout des documents tels que les papiers d’identité, les dossiers de sécurité sociale et fiscaux, les polices d’assurance, les testaments et les actes relatifs à vos biens.

Ma police couvre quoi, au juste?

La protection de base proposée par la majorité des polices d’assurance habitation couvre plusieurs dommages causés par l’eau. Par exemple, la plupart des contrats protègent la maison en cas de bris de conduites publiques d’eau potable et lors de dégâts d’eau liés au débordement ou au bris d’installations sanitaires (éclatement de la conduite d’eau, baignoire qui déborde, etc.).

La formule de base comporte également une assurance responsabilité civile pour les dommages corporels et matériels involontaires causés à autrui et dont vous seriez tenu responsable. Cela pourrait être le cas, par exemple, si l’eau qui a coulé chez le voisin du dessous provenait de votre chauffe-eau.

Certains risques nécessitent toutefois des garanties supplémentaires (avenants). Notamment pour les débordements d’égouts, l’infiltration de la pluie par le toit et le gonflement de la nappe phréatique.

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (1 notes, average: 5,00 out of 5)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *