Vous souhaitez entreprendre en solo, mais vous avez du mal à choisir un statut parmi les multiples qui existent. Certes, tous les statuts offrent des avantages mais la SASU offre encore plus.
Voyons donc ses caractéristiques et quels sont ses avantages.

Les caractéristiques d’une entreprise en SASU

Le terme de SASU désigne donc une Société par Actions Simplifiée Unipersonnelle. C’est donc une société commerciale avec un unique associé. Ce statut juridique est attirant pour les créateurs d’entreprise car son avantage le plus visible est de permettre de démarrer sans montant minimum de capital.

Ce statut convient à tous les secteurs d’activité. En effet, toute entreprise commerciale, agricole, civile ou artisanale a la possibilité d’être une SASU. En plus, ce statut s’adapte facilement à l’exercice des différentes activités, car les règles qui régissent son fonctionnement sont assez flexibles et elles peuvent même être changées en cas de besoin. Par exemple, le capital social de la SASU n’est pas limité, il peut même s’élever à 1 unique euro.

D’autres avantages de la SASU

Entreprise en SASU - taxes - impotsLa SASU offre aussi des avantages sur le plan fiscal. Elle est soumise au régime de l’IS (impôt sur les sociétés). Ces bénéfices sont ainsi imposés sur le barème de 15 ou 33,33%. L’impact fiscal est diminué pour la fiscalité de la cession d’actions et ceci est un avantage non négligeable.

Le président de la société par actions simplifiée unipersonnelle est considéré comme un salarié ce qui fait qu’il bénéficie de toutes les protections que dispose un salarié. Cependant, il ne peut pas s’inscrire à Pôle Emploi. Le dirigeant d’une SASU a la possibilité de différer sa rémunération. De ce fait, il ne payera pas de cotisation sociales. L’autre avantage de ce type d’entreprise est qu’il limite les responsabilités de l’associé. En effet, sa responsabilité juridique se limite à la somme qu’il a investie.

Par contre, il semble évident qu’une banque lui demandera probablement de fournir des garanties personnelles pour l’obtention d’un crédit.

SASU, SARL ou SAS : quelle différence ?

On peut facilement confondre les statuts de SASU et de SAS (Société par Actions Simplifiée). Toutes deux sont des sociétés avec des caractéristiques quasiment identiques. La différence se situe au niveau du nombre d’actionnaires. Une SAS nécessite au moins deux associés là où la SASU se contente d’un seul.

Il est donc facile de démarrer une activité seul et de passer ensuite en SAS quand le développement de l’entreprise attire de nouveaux associés.

La SARL (Société À Responsabilité Limitée) est un statut juridique plus ancien. La responsabilité des associés (deux au minimum) est là encore limitée au capital investi. La société est dirigée par un gérant (ou plusieurs). Le régime social de celui ci est celui des indépendants ( TNS : travailleurs non-salariés) s’il est majoritaire en capital. Et ceci en comptant éventuellement les parts détenues par son conjoint ou ses enfants mineurs.

Des informations supplémentaires

La SASU est un statut qui simplifie la levée des fonds de votre entreprise. Son fonctionnement est simple et souple ce qui fait que vous pourrez facilement l’adapter à l’organisation que vous voulez mettre en place. Ce type d’entreprise offre également une grande flexibilité par rapport à sa gouvernance, vous serez le seul et unique associé.

Optez donc pour la création d’une SASU si vous souhaitez vous lancez dans la création d’entreprise. Pour plus de simplicité, vous pouvez engager un formaliste à qui confier votre projet de création de SASU.

Tags:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.