Tout le monde a entendu parler du stand-up paddle, le SUP pour les initiés. Pas vous ? Mais vous étiez sur quelle planète ces dernières années ?

Rassurez-vous, je vous explique !

Le stand-up paddle, qu’est-ce que c’est ?

Ce sport très à la mode se pratique debout sur une grande et large planche, un peu comme un surf. On se déplace à l’aide d’une pagaie, le paddle. Il peut se pratiquer sur toutes les étendues d’eau, comme la mer, un lac ou un cours d’eau. Accessible aux amateurs de sports de tout âge, on pourrait croire qu’il s’agit d’une variante du surf pour les non-sportifs. En réalité, c’est un excellent bon outil pour entretenir le corps.

Le paddle est né dans les années 1940, puis dans les années 60 à Hawaï. Il a été remis au goût du jour dans les années 2000, et aujourd’hui on assiste à un véritable engouement autour de ce sport. En effet, il ne nécessite pas d’aptitude physique particulière et permet de se dépenser au grand air en s’amusant.

Tout le monde peut pratiquer le paddle, de 7 à 77 ans (et pourquoi pas plus tard encore !).

Où pratiquer le sup ?

Sur n’importe quel plan d’eau ou base nautique : On peut débuter sur un lac puis, une fois plus aguerri, se lancer en mer et dans les vagues. Il suffit d’une demi-heure pour réussir à se tenir debout en équilibre et à commencer à pagayer.

Le stand-up paddle muscle le corps entier

Le stand-up paddle est un sport qui fait travailler tous les muscles. Pendant que vous vous tenez debout sur votre planche, tous les muscles sont sollicités. Le fait de pagayer aide à raffermir les bras et les épaules, tandis que la posture générale aide, entre autres, à muscler les abdominaux et les dorsaux.

Les muscles fessiers et les cuisses sont aussi travaillés. En cherchant la bonne posture, vous contractez spontanément vos muscles pour tenter de rester debout. Cela a un effet gainage qui favorise votre tonus musculaire. Pensez toutefois à choisir un spot adapté à votre niveau avant de vous lancer. Vous ne manquerez pas de trouver une plage avec de belles vagues pour vous essayer à ce sport, en respectant les règles de sécurité.

Le stand-up paddle favorise l’équilibre

Stand up paddle

Une planche de stand-up paddle possède une forme générale relativement similaire à une planche de surf. Pour assurer votre stabilité, il est indispensable d’en choisir une dans des dimensions qui conviennent à votre gabarit, et avec une épaisseur adaptée. Vous trouverez un grand choix de planches de marque. La planche doit être suffisamment rigide pour ne pas déséquilibrer le pratiquant.

En effet, ce sport de glisse fait travailler votre sens de l’équilibre. Une fois debout sur la planche, le défi est de garder une position stable. On utilise naturellement la proprioception pour maintenir son équilibre sur une surface instable, en adaptant la position de chaque partie du corps au tangage de la planche.

Le stand-up paddle permet d’adopter la bonne posture en toutes circonstances. En tentant de maintenir la station debout, votre corps se positionne de manière à vous permettre de garder un bon alignement entre épaules et bassin. Cela aura pour effet d’optimiser votre équilibre, mais aussi de contribuer au gainage, soulageant ainsi d’éventuelles douleurs dorsales.

Le stand-up paddle fait travailler le cardio

Il n’est pas indispensable d’être un sportif chevronné pour vous mettre au stand-up paddle. Vous pouvez parfaitement le pratiquer en amateur, notamment pour améliorer votre endurance, mais aussi pour stimuler votre système cardiovasculaire.

En effet, ce sport constitue une alternative intéressante pour les activités destinées à faire travailler le cardio. Une heure de SUP vaut bien à mon avis une séance de fitness.

Vous pouvez prendre votre planche pour allier l’utile à l’agréable. Profiter du grand air est bien sûr bénéfique pour votre santé, mais c’est surtout l’activité physique en elle-même qui permet de favoriser la circulation.

Quels matériel de stand-up paddle acheter ?

Stand up paddle en sac à dos

Tout dépends de votre niveau et de votre pratique. J’ai pu en essayer un cet été auprès d’un couple d’amis anglais venus passer deux semaines chez moi. Il est possible d’acquérir un SUP rigide, mais les modèles gonflables ont fait énormément de progrès ces dernières années. Le SUP gonflable à l’avantage d’être facilement transportable. Il est généralement vendu avec un sac de rangement, sac à dos, voire une valise à roulettes.

Celui que je vous recommande est vendu avec tout l’équipement nécessaire, dont un sac à dos de transport et une pompe haute pression. Car qui dit gonflable dit corvée de gonflage…

Dans notre cas, on ne l’a gonflé que 3 fois au total : Le premier jour à la plage puis deux fois pour cause de week-end sur le lac de Sainte-Croix. On aurait sans doute pu le transporter sur le toit de la voiture, mais on ne manquait pas de bonnes volontés pour l’utilisation du gonfleur !

Stand up paddle gonflable

Le paddle que je vous présente est un All Round, modèle parfait pour les débutants. Stable, il mesure 3,20 m sur 80 cm de large et peut supporter jusqu’à 136 kg, soit un adulte et un enfant plus un sac étanche de transport pour le picnic !

Pour un peu plus de 300 euros, vous aurez donc tout le matériel nécessaire. Pagaie, pompe et sac à doc, sangle et aileron (utile pour la stabilité et garder le cap !)

Voici le lien pour aller le consulter sur Amazon (lien d’affiliation, le site touchera une petite commission si vous achetez le produit) :
Stand-up Paddle Gonflable modèle all round familial>

En conclusion

Si vous optez pour le stand-up paddle pour maintenir votre forme, vous pourrez le pratiquer sur des eaux calmes, notamment sur un lac ou le long d’une rivière, idéal pour partir en balade ou en randonnée. Mais aussi pourquoi pas sur les eaux plus agitées de la méditerranée, voire dans les vagues de la côte Basque !

En prime, une petite vidéo pour pouvoir remonter facilement sur son paddle :

Tags:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.