Installer une cave à vin chez soi

Cave à vin

Tout a commencé avec une bonne bouteille achetée lors d’une foire aux vins, ou offerte par un ami. Puis une autre, et une autre encore. Puis vous avez acheté une caisse, commencé à visiter des vignobles, rejoint un club d’amateurs de vin, et maintenant vos amis vous prennent pour un sommelier. Soudain, vous vous rendez compte que vous avez une collection de vins et qu’une cave à vin devient une priorité. Mais comment s’y prendre pour le construire rapidement et avec un minimum d’efforts ?

Le choix du vin en cave

La principale raison de constituer une collection de vins est de profiter pleinement de la capacité de vieillissement d’un vin. Par exemple, si vous mettez la main sur un bel assemblage bordelais qui, selon les critiques, sera buvable pendant 30 ans, vous voudrez peut-être le conserver pendant quelques années afin que les ses caractéristiques du vin s’approfondissent et deviennent encore plus dynamiques.

Si c’est le cas, vous ne pouvez pas le stocker n’importe où. Une cave à vin est un lieu où le vin en bouteilles ou en barriques est conservé, pour le stockage ou le vieillissement. L’objectif est de protéger votre collection contre les fluctuations de température, d’humidité, de vibration, de chaleur et d’exposition à la lumière.

Comment protéger le vin

Un bon stockage du vin repose sur les paramètres suivants pour en préserver l’intégrité :

  • Température : 10 à 14° pour préserver la saveur.
  • Humidité : 50% à 80% pour conserver l’humidité des bouchons et éviter la moisissure sur les étiquettes.
  • Ventilation : pour maintenir une température constante si vous n’utilisez pas de climatiseur.
  • Obscurité : les rayons UV affectent le vin.
  • Stockage : horizontal car cela permet d’avoir le plus grand nombre de bouteilles dans le moins d’espace possible et conserver l’humidité des bouchons.

Cave à vin vignobleLes vignobles ou les marchands de vin disposent de grandes caves souterraines, ce qui n’est pas votre cas. vous pouvez cependant avoir votre propre cave à vin chez vous.

L’emplacement idéal est le sous-sol car la température ne varie pas beaucoup, il y a peu de vibrations, et l’endroit est abrité de la lumière. Mais n’importe quelle pièce isolée, sans fenêtre et assez grande pour y installer un climatiseur (même un dressing) peut être facilement transformé en cave à vin. Ma première ‘cave à vin’ était tout simplement un vieux réfrigérateur (éteint) installé dans mon garage). Il isolait assez bien des écarts de température et j’allais en ouvrir la porte régulièrement afin de l’aérer et éviter les mauvaises odeurs. Mes bouteilles de vin rouge et de vin blanc  (pas de grands crus malheureusement) ont été ainsi conservées à la bonne température.

Comment investir dans le vin

Il existe plusieurs façons d’investir dans le vin. La première option consiste à investir dans un fond de placement spécialisé. La seconde, plus intéressante, consiste à acheter et à revendre des bouteilles individuelles ou des caisses de vins particuliers.

Rappelez vous : L’investissement dans le vin est un placement à long terme.

Soyez prêt à investir dans des vins qui pourraient ne pas correspondre à vos goûts. Les types ou les marques de vins que vous aimez ne sont pas toujours ceux qui offrent les meilleurs rendements. N’oubliez pas que vous achetez des vins pour investir, et pas nécessairement pour consommer.

En tant qu’investissement, le vin n’est pas aussi liquide que le marché boursier, mais il l’est certainement davantage que l’immobilier.

Un portefeuille de vins diversifié répartit les risques et peut également maximiser les rendements. Complétez les vins de premier ordre comme les premiers crus de Bordeaux (Château Lafite Rothschild, Mouton Rothschild, Petrus…) par des stars émergentes de Bourgogne, ou peut-être même par des domaines en Italie et en Californie.

Immergez vous dans le monde du vin.
Bien qu’il ne soit pas nécessaire d’avoir des connaissances approfondies pour investir dans le vin, il est utile d’en savoir plus. Abonnez-vous aux bulletins d’information des négociants en vins fins, suivez les critiques de vin, suivez des vidéos éducatives sur le vin sur les chaines Youtube. Vous pouvez aussi trouver simplement un bar à vin agréable où vous pourrez apprécier le vin et en discuter avec des connaisseurs.

Comment choisir sa cave à vin ?

Choisir sa cave à vinLà on parle bien sur d’une cave à vin toute faite, réfrigérée. On est donc plutôt dans l’électroménager que dans le bricolage. Mais tout le monde ne dispose pas d’une cave ou d’un cellier aménageable. Et pour conserver quelques dizaines de bouteilles à la bonne température cela peut être suffisant.

Je vous ai donc sélectionné une cave à vin réfrigérée d’assez bonne capacité. Elle peut en effet contenir sur ses clayettes jusqu’à 24 bouteilles standard (ce qui ne veut pas dire vin ordinaire !!). Silencieuse et à faible consommation d’énergie, elle peut être placée dans les pièces à vivre de votre habitation. Il n’y a pas besoin de la reléguer au garage ou à la cave. Le compresseur est à peine audible.

La température peut être régulée dans une place allant de 5° à 18°. elle dispose d’une porte vitrée avec un filtre UV. Vous conserverez ainsi vos meilleures bouteilles à température idéale et à un taux d’humidité contrôlé.

Vous la trouverez donc sur Amazon au tarif  promotionnel de 159,99 € au lieu de 199,99 €. Suivez ce lien ou cliquez sur la photo.

Il est possible que l’article ne soit pas disponible, j’en ai trouvé un autre plus grand (36 bouteilles) mais aussi plus cher. De marque Klarstein il est en promotion à un peu plus de 300 € au lieu de 469. Elle n’est pas encastrable mais sa température réglable et son éclairage LED en font un produit de qualité.

Comment transformer votre sous sol en cave à vin ?

Pour transformer votre sous-sol en cave à vin, vous pouvez faire appel à un entrepreneur ou acheter des kits d’installation de cave à vin que vous pouvez facilement suivre à condition d’avoir tout l’équipement adéquat.

Les points à vérifier :

  • Isolation. L’isolation régule la température de la pièce. Il réchauffe celle-ci quand fait froid et vice versa. Il est important d’installer une bonne isolation dans le sous-sol où vous allez construire votre cave à vin. L’isolation est évaluée par la résistance thermique, appelée valeur R, qui signifie résistance au flux thermique. Plus la valeur R est élevée, plus son efficacité est grande. La quantité d’isolant dont vous avez besoin pour les murs est un minimum de R-11 et de R-19 à R-30 pour le plafond. L’épaisseur d’isolant nécessaire sera donc à calculer en cm selon son coefficient de conductivité thermique.
    Il faut également installer un pare-vapeur sur le côté chaud du mur. Vous pouvez utiliser une feuille de plastique en polyéthylène de 6 mm pour servir de pare-vapeur.
  • Plancher. Choisissez un revêtement de sol résistant à l’humidité, comme des carreaux, de la pierre, de l’ardoise ou du bois dur. Le sol supportera le poids de votre collection, c’est pourquoi un sol solide est crucial ! Vous avez également besoin d’un pare-vapeur.
  • Porte. Installez une porte munie d’un coupe-froid et étanche, pleine, non vitrée et bien isolée. Une porte en bois ordinaire n’est pas la meilleure option pour votre cave à vin en sous-sol. Installez plutôt une porte en bois massif. Si vous préférez une porte en verre, elle doit être du type à double vitrage isolant. L’air frais ne doit pas s’échapper de la cave, il faut donc s’assurer que la porte reste bien fermée.
  • Éclairage. La lumière peut altérer le vin, mais un éclairage est quand même utile ! Ce dont vous avez besoin, c’est d’avoir des variateurs pour contrôler l’intensité. Optez pour des luminaires spécialement conçus pour les caves à vin afin de protéger votre collection.
  • Système de climatisation. Choisissez un climatiseur pour votre cave qui peut conserver et vieillir votre collection de vin de façon appropriée. Les climatiseurs domestiques ordinaires ne sont pas adaptés, donc selon vos besoins et votre budget, choisissez un système de refroidissement qui correspond à la charge thermique, à l’isolation de votre cave et à la taille de toute la pièce de la cave.
  • Étagères à vin. Les casiers à vin typiques sont faits de séquoia, d’acajou, de bambou et d’autres bois durs tropicaux. L’acajou, est le choix idéal en raison de sa solidité et peut durer toute une vie. L’acajou résiste à la moisissure, ce qui est particulièrement important compte tenu de la température fraîche et humide de la cave à vin.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *