Comment bien repasser une chemise

Repasser une chemise

Comment repasser sa chemiseLa chemise est sans doute, avec la cravate, le vêtement le plus élégant et agréable de la garde-robe masculine. Elle s’adapte à tous les styles et à toutes les occasion, elle est légère l’été et peut être chaude l’hiver, selon la matière choisie.

Mais pour faire une bonne impression elle doit être bien repassée. Les plis doivent être bien faits, l’ensemble ne doit pas donner une impression de négligé. Imaginez l’image que vous pourriez donner à un client en arrivant à votre rendes-vous avec une chemise froissée !

Quand j’ai commencé à porter des chemises c’est ma mère qui me les repassait. J’avoue ne jamais y avoir prêté attention… Mais avec l’indépendance viennent aussi les responsabilités et j’ai du apprendre à repasser moi même mes chemises !

Il existe des techniques bien connues pour en faire le moins possible, encore aujourd’hui je connais des hommes qui ne repassent que la partie visible de leur chemise, à savoir le col et l’avant. Dans ce cas, pas question de tomber la veste ! 🙂

J’ai pris l’habitude de repasser mes chemises le matin avant de partir. Quand elles sortent du séchoir je les laisse pendre sur des ceintres. Ainsi elles ne se froissent pas et la gravité contribue à éviter les faux plis.

En cas d’urgence ou de panne de réveil j’ai toujours une paire de chemises dites infroissables. Mais avec l’habitude cela ne me prends que quelques minutes en suivant les étapes suivantes.

Régler le fer à repasser

Je commence par allumer le fer et en régler la température. Elle varie en effet selon la matière de la chemise. En général c’est indiqué sur le col. Il faut utiliser un fer à vapeur l’idéal pour un repassage sans plis étant la centrale vapeur. Le coton et le lin supportent facilement une température élevée. Au contraire les matières synthétiques et la soie demandent une température modérée.

Pendant que le fer chauffe j’étale la chemise sur la table à repasser. Bien sur elle est préalablement déboutonnée !

N’hésitez pas à utiliser le vaporisateur du fer pour humidifier légèrement le tissu et détendre les fibres.

Première étape : repasser le col et le haut du dos

Posez le col sur la table à repasser et repassez la face intérieure du col. Puis pliez le et donnez un petit coup de fer pour marquer le pli. Retournez la chemise et repassez le dos de la chemise (la partie sous le col entre les manches).

Les manches

Je repasse ensuite successivement chaque manche. J’étire la manche sur la table et je la laisse prendre sa forme naturellement. Il suffit ensuite de suivre les coutures avec le fer. On peut aussi utiliser la jeannette, une espèce de mini table à repasser bien adaptée pour les manches. Personnellement avec l’habitude je m’en passe.

Je termine par les poignets en évitant de repasser sur les boutons, cela laisse en général des marques disgracieuses.

La face avant de la chemise

C’est la partie la plus importante. D’abord parce que ce sera la plus visible sous votre cravate, mais aussi parce qu’avec les boutons cela peut sembler compliqué. Je repasse chaque coté successivement, de haut en bas en contournant les boutons.

Et enfin repasser le dos de la chemise

Il suffit de placer la chemise sur le bout arrondi de la table à repasser et passer le fer de haut en bas. N’hésitez pas à utiliser la fonction vapeur pour supprimer les éventuels faux plis.

Conclusion

Sans aller jusqu’à dire que c’est un plaisir repasser mes chemises tous les matins n’est pas une corvée. Comme c’est une tâche qui ne demande pas de grandes facultés intellectuelles je profite souvent de cette petite pause pour réfléchir à mes activités de la journée.

Une petite vidéo pour aider :

 

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (1 notes, average: 5,00 out of 5)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *